Historique

L’association “Le Temps du Regard” a été créée en 1986 par le personnel du Centre d’Accueil à la Journée (C.A.J.) du Gros Chêne à Rennes.

Concept novateur, le Centre d’Accueil du Gros Chêne à Maurepas a ouvert le 2 janvier 1982 pour accueillir en journée des personnes âgées, des personnes en situation de handicap ou affectées de maladies invalidantes. Il a constitué l’une des toutes premières structures expérimentales de ce type en France. Les locaux étaient mis à disposition par la Ville de Rennes.

Ce concept permettait de maintenir à domicile les personnes accueillies, de soutenir les familles et les aidants, tout en offrant à chacun un espace de socialisation.

À l’entrée, un projet était ainsi établi avec la personne accueillie, qui pouvait fréquenter l’accueil de jour à son rythme, sur le principe de temps partiel par journée ou demi journée.

Jusqu’en 1986, le Centre d’accueil du Gros Chêne propose plusieurs ateliers, envisagés comme des lieux d’apprentissage et de réalisations. Grâce à son implantation au coeur du quartier de Maurepas, et à proximité du centre commercial du Gros Chêne, il incite fortement à la socialisation des personnes accueillies.

Dès le début, la pluridisciplinarité est au coeur de l’approche : animatrice, infirmière, psychologue, ergothérapeute et plasticienne se côtoient au sein de l’équipe d’animation. Ainsi, ce premier lieu d’accueil a contribué dès 1982 à participer à la création d’une société inclusive en faveur des personnes en situation de handicap.

Notre Histoire

Depuis, 6 lieux de vie ont été créés

^
1988

Le Temps d’Agir

Service d’accueil de jour à Rennes. Le nom de l’unité est apparu lorsqu’une personne accueillie et sa famille ont déclaré : « On a pris le temps de regarder, maintenant le temps est venu d’agir ! »

^
1996

La Cour aux Bretons  

Domicile partagé à Pacé, du nom du lieu-dit où il se situe sur la commune.

^
1998

Les Acanthes

Service d’accueil de jour à Pacé. Le nom de ce service fait référence aux armoires rennaises, réalisées par des ébénistes de Pacé, armoires sur lesquelles sont gravées ou peintes des fleurs d’acanthes.
^
2004

Les Huniers

Domicile partagé à Montgermont accueillant neuf résidents. Ce domicile collectif se situe rue Marin Marie, peintre de la marine. Il s’agit donc d’un clin d’œil, rappelant les voiles carrées qui maintiennent le cap d’un grand voilier.

^
2009

Les Haubans

Création de quatre appartements à Montgermont, Les Haubans. Il s’agit d’une continuité de service pour des personnes plus autonomes, les haubans rappelant symboliquement les câbles qui maintiennent droit le mât du navire.

^
2016

Acigné 

Ouverture d’un service d’accueil de jour à Acigné. L’accueil d’Acigné répond à une demande d’accompagnement à la journée pour des personnes résidant pour la plupart dans les communes avoisinantes, Noyal sur Vilaine, Liffré, Thorigné-Fouillard et, bien sûr, Acigné.